Sur les pas de Paul Gauguin à bord de l’Aranui

La Polynésie, et plus particulièrement les îles Marquises, est la destination de coeur de Mon Plus Beau Voyage… Nous ne pouvions donc pas faire l’impasse sur l’une des croisières les plus emblématiques de la Polynésie : celle de l’Aranui. Depuis le début du XXe, l’Aranui joue un rôle vital dans le ravitaillement des îles Marquises. En 2003, le cargo devient également un bateau de croisière, et dessert certaines îles des Tuamotu, notamment Fakarava et Rangiroa. Son point de départ est Papeete.

Cette croisière est de loin le meilleur moyen de découvrir l’archipel des Marquises, ses paysages spectaculaires, ses habitants et leurs traditions, son atmosphère unique… J’ai envie de vous parler des Marquises car j’ai eu la chance de rencontrer les habitants de Nuku Hiva en 2004, lors d’un stage de fouilles archéologiques dans le cadre de mes études universitaires. Nous avons vécu des moments inoubliables. Ils m’ont fait aimer leur terre et m’ont donné un nom polynésien, Manutea.

Les îles sauvages des Marquises sont sources d’inspiration. En 1895, Paul Gauguin profite de son deuxième voyage en Polynésie pour se rendre aux Marquises, ces îles du bout du monde, isolées au milieu du Pacifique, en espérant enfin y trouver l’authentique culture maorie et une nature vierge. Comme vous le savez, son retour en France après son premier voyage dans les îles de la Société a été un échec professionnel, la vente de ses tableaux à Drouot est un désastre financier, son oeuvre est incomprise. Avant de partir aux Marquises, il écrit à son ami Daniel de Monfreid, en juillet 1901 :  » Je crois qu’aux Marquises, avec la facilité qu’on a pour avoir des modèles (chose qui devient de plus en plus difficile à Tahiti), et avec des paysages alors à découvert, bref des éléments tout à fait nouveaux et plus sauvages, je vais faire de belles choses. Ici, mon imagination commençait à se refroidir (…). Mes toiles de Bretagne sont devenues de l’eau de rose à Tahiti ; Tahiti deviendra de l’eau de Cologne à cause des Marquises. »

Aujourd’hui encore, l’arrivée aux Marquises par bateau est un enchantement. Les îles d’origine volcanique dressent leurs sommets à plus de mille mètres au-dessus de la mer. Ici, pas de lagon protecteur, pas de barrière de corail. La terre naît de l’océan, les falaises à l’aplomb de la mer. Des cols et des pics jaillissent des cataractes, des torrents bondissants. De la terre nous parvient un parfum de fleurs. Sous ces latitudes, le Pacifique règne en maître, explose en gerbes d’écume contre les rochers noirs. Terre de guerriers, dont les Maoris venus ici il y a deux mille ans firent leur terre promise : Henua Enana, la Terre des Hommes, le centre du monde polynésien. L’énergie vitale (le mana) qui émane des Marquises, la lumière dorée née de l’union de la mer et de la montagne, la beauté des hommes et des femmes, ont dû combler Gauguin quand il a débarqué ici. Oui, cela valait la peine d’avoir fait tant de chemin, tant de milles pour cet éblouissement.

(Texte p 64-65 de l’ouvrage Tahiti, Marquises, Voyage sur les pas de Gauguin ; Dominique Agniel – Éditions du Garde-Temps)

« Mave maï, mave maï » (bienvenue, bienvenue), chantent les femmes et les enfants à tous ceux qui arrivent.

Sur la plage de Hatiheu aux Marquises

Sur la plage de Hatiheu aux Marquises

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu de rêve avant votre départ aux Marquises

 

La Baie de Hatiheu à Nuku Hiva

 

Escale à Ua Pou

 

Escale à Ua Huka

 

Escale à Fatu Hiva

 

Escale à Hiva Oa

Souvenirs #2004 : Rencontre avec les habitants de la Baie de Hatiheu

Vous souhaitez réaliser ce voyage d’exception avec Mon Plus Beau Voyage ? Pour obtenir les prochaines dates de départ et le détail des itinéraires, contactez nous au 01 77 01 86 22 ou par mail : contact@monplusbeauvoyage.fr

Crédit photo : ©Moerava Thomas et ©Mon Plus Beau Voyage

Cet article est la propriété de ©Mon Plus Beau Voyage.

Lire la suite

Contactez-nous

Prénom
Nom
Email
Téléphone
Plage horaire pour rappel
Votre message

Saisissez le code
captcha

Diplômée d'un master en archéologie de l'Océanie et d'un master dans la valorisation du patrimoine (et passionnée de voyages), j'ai travaillé pendant plus de 10 ans dans la conception de voyages sur mesure et haut de gamme avant de créer la marque Mon Plus Beau Voyage. Aujourd'hui, je suis heureuse d'accompagner mes clients dans la réalisation de leurs rêves de voyageurs...

4 Comments

  • […] Autre article consacré aux îles Marquises et susceptible de vous intéresser : la Croisière à bord de l’Aranui  […]

  • Répondre juillet 18, 2015

    Delmond

    Une épopée que cette destination de rêve ! Les photos sont superbes et l’envie grandit de vouloir un jour fouler des terres si mirifiques.

    La curiosité archéologique m’a conduit à votre site suite à une longue pérégrination sur internet. Je prépare une série d’articles sur l’archéologie du pacifique, et la civilisation du Tiki est la première à avoir piqué ma curiosité.

    Est-il possible de savoir où exactement ont été prises les photos présentant l’île de Fatu-Hiva ?

    Je vous en remercie d’avance et espère votre réponse.

    Martial Delmond.

    • Répondre juillet 30, 2015

      Emmanuelle Thebaud

      Cher Martial,
      Je vous remercie de votre intérêt pour cette superbe destination, les îles Marquises. Hormis les photos de Nuku Hiva qui sont les miennes, je vais demander à mon amie Moerava de me communiquer le lieu exact de ses prises de vue à Fatu Hiva. Ce sont des photos qui ont été faites lors d’une croisière à bord de l’Aranui III. C’est un voyage absolument extraordinaire… D’autre part, je peux également vous communiquer des noms d’ouvrages en rapport avec l’archéologie les îles Marquises si besoin pour votre série d’articles. Bien à vous. Emmanuelle (Manutea)

  • […] Autre article consacré aux îles Marquises et susceptible de vous intéresser : la Croisière à bord de l’Aranui  […]

Répondre