Rendez-vous annuel en Polynésie : la fête du Heiva

Heiva i Tahiti, Tu’aro maohi, Rima’i 2016
La culture polynésienne en fête !

Cette fête, très populaire en Polynésie Française, est l’occasion de découvrir toute la richesse des traditions locales !

Le Heiva, célébration annuelle de la culture polynésienne au travers de compétitions de sports traditionnels (course de porteurs de fruits, de pierre, de pirogue, lancer de javelot, marche sur le feu…), de démonstration d’artisanat (confection de tifaifai, tressage, sculptures, parures…) et du très attendu concours de chants et danses traditionnels, attire encore une fois les foules cette année. Plus de 670 athlètes au Tu’aro maohi, 120 artisants au Rima’i et pas moins de 4470 artistes répartis dans 43 groupes de chants & danses se sont affrontés lors du Heiva i Tahiti. Ce sont des tonnes de feuilles & fleurs, de tissus traditionnels, de pierres, de fruits, de coco, de nacre, de bois, de coquillages et plus encore qu’il a fallu récolter aux quatre coins de la Polynésie pour ce mois de Juillet…

Pour les danseurs, le Heiva i Tahiti, c’est aussi plusieurs mois de préparation, dès le mois de Janvier pour certains à raison de 4 heures de répétition par semaine jusqu’à 10 heures week-ends compris lorsque la compétition approche. Confectionner les costumes, récolter les végétaux la veille du spectacle pour que les fleurs soient les plus fraîches… des heures de travail et autant de sommeil en moins pour arriver à un résultat époustouflant. Une fois sur scène, le stress et la fatigue s’effacent alors au profit du plaisir de partager et de la passion de danser.

Les groupes de danse les plus renommés ont rivalisé d’ingéniosité pour offrir au public des spectacles hauts en couleurs aux chorégraphies toujours plus créatives et aux costumes toujours plus inventifs. La compétition fut serrée jusqu’au bout et le suspense bien au rendez-vous à l’annonce des résultats : c’est Hitireva, vainqueur 2009 du concours en catégorie Amateurs qui remporte le 1er prix cette année en catégorie Professionnels sur le thème « Mon identité, un tissage » : les polynésiens ont toujours tissé, leurs vêtements en tapa, les cordelettes en fibre de coco pour assembler leurs pirogues… jusqu’à l’arrivée des premiers navires venus du Vieux Monde, de leurs tissus en coton et d’une autre façon de vivre. Les cultures se rencontrent, s’affrontent et s’emmêlent comme le tissage d’une nouvelle toile… Enrichissons-nous des cultures voisines sans perdre nos traditions, tel est le message délivré par Hitireva.

Bon Festival à nos amis Polynésiens !

Texte et Crédit photo : ©Tahiti Nui Travel

Demande de projet
Retrouvez-nous :
Nos coups de coeurs
Nos reporters
Partagez avec vos amis !
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Découvrez également ces articles