Park Hyatt Tokyo : Shinjuku

Park Hyatt Tokyo
Lost In Translation !

Le Park Hyatt est sans doute l’hôtel le plus célèbre de Tokyo depuis la sortie du film de Sofia Copola, Lost In Translation qui lui a rendu hommage. Nous avons eu la chance d’y séjourner 3 nuits et de vivre certaines expériences du film… Un rêve devenu réalité pour ce voyage de repérage !

Du haut de ses 52 étages, le Park Hyatt Tokyo est reconnaissable de loin avec ses trois tours communicantes et caractérisées par des toits de verre triangulaires posés au sommet de chaque bâtiment. L’hôtel occupe les derniers étages d’un immeuble de bureaux. Vous devrez donc prendre un ascenseur pour atteindre le lobby au 41ème étage. A la sortie de l’ascenseur, vous ressentirez aussitôt une ambiance cosy et feutrée qui contraste étonnamment avec la frénésie de cette immense ville. Ici, vous retrouverez le calme et aurez le privilège de dominer Tokyo !

 

L’emplacement du Park Hyatt

Situé dans le quartier très animé de Shinjuku, à l’ouest de Tokyo, l’établissement n’est pas tout proche du métro. Il faut compter à peu près 15 minutes de marche pour atteindre la station « Tochomae » (ligne M rouge nommée Marunouchi Line) ou 10mn par une navette gratuite pour la station de Shinjuku (cette navette fonctionne tous les jours de 9h à 21h30). La station de Shinjuku, c’est un peu comme Châtelet-les-Halles à Paris, puissance 4, avec plus de 3 millions de voyageurs chaque jour qui transitent par-là. Evitez donc les heures de pointe le matin et le soir qui peuvent être des moments un peu plus stressants. Cela dit, c’est une expérience intéressante car contrairement à Paris, les Japonais sont des personnes très disciplinées et malgré la foule, on ne se sent pas du tout oppressé. Les correspondances se font dans le calme et sans agitation, c’est assez incroyable.

Le Park Hyatt Tokyo est un hôtel de luxe à taille humaine comprenant seulement 177 chambres, décorées sobrement avec des matières de qualité et des équipements dernier cri. Je vous invite d’ailleurs à consulter le dernier site internet de l’hôtel pour choisir votre chambre : http://suiteroom.parkhyatttokyo.com/en/

Certaines d’entre elles offrent une vue unique sur le Mont Fuji… Lorsque le ciel est dégagé, on aperçoit très bien le volcan.

De jolies peintures et illustrations ornent les murs de l’hôtel. Une impressionnante bibliothèque privée abritant des ouvrages sur les thèmes du design, de l’art et des jardins sont à la disposition des clients de l’hôtel. La piscine, nichée sur le toit de la deuxième tour, est un lieu très agréable pour se relaxer après une journée intense de visites…

Côté restauration, vous aurez le choix entre le New York Grill et sa cuisine contemporaine internationale, le Kozue et ses plats japonais, le Girandole et ses spécialités européennes ou le Delicatessen et ses en-cas raffinés. Quant au Pastry Boutique, il propose des desserts très appétissants au rez-de-chaussée. L’hôtel dispose de trois bars et salons : le Peak Lounge, qui propose des repas légers et des thés l’après-midi, et le New York Bar et le Peak Bar, servant des en-cas et des boissons. Nous avons testé le bar New-York rendu célèbre par le film de Lost In Translation et l’ambiance est identique aux différentes scènes du film… La vue est absolument époustouflante. Pour parfaire l’expérience jusqu’au bout, n’hésitez pas à commander le whisky Hibiki de 17 ans d’âge, de Bill Murray.

Nous avons également pu dîner au restaurant New-York Grill jouxtant le bar. Le nouveau chef nous a suggéré de goûter le bœuf Sendai (un des plats signature de l’hôtel), moins grasse que la viande de Kobé… Un pur régal, je n’ai jamais mangé une viande aussi tendre et savoureuse de toute ma vie ! Pour terminer ce repas en beauté, le choix du Cheese Cake s’imposa comme une évidence. La recette de ce cheese-cake est restée la même depuis l’ouverture du l’hôtel en 1994.

Le Park Hyatt Tokyo est donc bel et bien une adresse incontournable du paysage tokyoïte, tant au niveau de son emplacement au cœur du quartier animé de Shinjuku, qu’au niveau de son histoire et de la qualité de ses services.

Dans un prochain post, je vous livrerai les adresses phares du film Lost In Translation… pour revivre les scènes emblématiques de l’œuvre de Sofia Coppola.

En attendant, voici déjà deux adresses coup de cœur :

·      Street Food : Nous avons découvert un petit quartier à l’atmosphère locale à Shinjuku qui se nomme « Omoide Yokocho ». Vous pourrez y trouver de nombreux petits restaurants pour déguster les fameuses yakitoris (brochettes japonaises)

http://www.shinjuku-omoide.com/english/index.html

Après la Street food, rendez-vous dans le quartier des bars “Golden Gai” situé aussi dans le quartier de Shinjuku : http://unmissabletokyo.com/golden-gai

·      Karaoke : la scène du Karaoke dans Lost In Translation fut tournée au « Karaoke Kan », situé dans le building K&F. Attention, cet endroit est vraiment local et vous rencontrerez très certainement des problèmes de traduction pour chanter mais l’ambiance restera amusante. En revanche, la chambre dans laquelle ont chanté Scarlett Johansson et Bill Murray n’est plus accessible.

30-8 Utagawacho, Shibuya-ku. Telephone (03) 3462-0785.

http://r.gnavi.co.jp/g104603

Cet article est la propriété de ©Mon Plus Beau Voyage

Copyright : ©Emmanuelle THEBAUD

Diplômée d'un master en archéologie de l'Océanie et d'un master dans la valorisation du patrimoine (et passionnée de voyages), j'ai travaillé pendant plus de 10 ans dans la conception de voyages sur mesure et haut de gamme avant de créer la marque Mon Plus Beau Voyage. Aujourd'hui, je suis heureuse d'accompagner mes clients dans la réalisation de leurs rêves de voyageurs...

Laisser un commentaire